Cher, le « sans-Gluten » ?

Depuis toujours doté d’un estomac délicat, et ayant accepté ce fait comme une fatalité. Les avantages de la nourriture sans gluten m’ont paru miraculeux. Dès le premier repas, ma digestion devint confortable (je ne sens plus la nourriture voyager dans mon tube digestif), finis les douleurs et ballonnements en sortie de table, de jour comme de nuit. J’ai donc obtenu un meilleur sommeil, puisque mon ventre ne me réveillait plus. J’ai perdu du gras sur les cuisses sans courir un marathon ! Sans me priver, sans souffrir. J’ai mangé à ma faim, et pourtant, je suis passé d’un 38 à un 36… Résultat imprévu, mais très apprécié.

 

Alors, cher, le régime alimentaire « sans-gluten » ? Pas vraiment, car même si certains produits coûtent plus cher que leurs équivalents « standard », il s’agit généralement de produits transformé, donc, pas indispensable. Et si, comme moi, vous vous concentrez sur les produits simples, ,vous ferez même des économies. Ces cinq derniers mois,  je me suis exclusivement nourrie de fruits frais, de noix, de légumes frais (poivrons, courgettes, carottes, aubergines, radis, poireaux, artichauts) et secs (haricots, lentilles), de viandes, et de produits d’origine animale. Tel que le beurre, le yahourt, et le fromage, car je ne suis pas une grande fan de lait.

Panoramic collection healthy fruits and vegetables.

 

je suis aussi une grignoteuse, et les biscuits me manquèrent. En faisant mes courses chez Grand Frais , je pris donc le temps de chercher une petite douceur sans blé. Ces biscuits à la farine de quinoa, fourré au chocolat, sont à la fois délicieux, abordables, et craquants comme j’aime.

 

Baked marshmallow, popped quinoa and coconut bars with ingredients on the side, photographed overhead with natural light

 

Devant le rayon des pâtes, j’en vis deux sortes en version sans gluten. Grace à elles, je peux honorer mes envie de Carbonara, de Bolognaise, etc… Ce que je redécouvre avec plaisir car je ne mangeais plus de pâtes depuis plus d’un an déjà, sur ordre du médecin. Il est si agréable de ne plus avoir à préparer deux plats différents : un pour l’allergique (moi), et un pour le reste de la maisonnée. Il me suffit de prendre mes pâtes sans gluten et la recette reste la même, ce qui nous permets de manger  tous ensemble des plats simples et sains que je publierais.

Spaghetti carbonara with egg and pancetta