Mon déo-coco fait en 5 minutes à la maison

Doté d’une peau sèche, voir très sèche au delà des 30°, mes aisselles qui ne jurent que par la pierre d’Alun tout le reste de l’année, ont besoin d’une huile pour rester confortable dans la journée, en été. Mon compromis est donc ce déodorant doux, qui a un parfum discret de noix de coco à l’application, n’empêche pas de transpirer, ne dessèche pas les aisselles, et se prépare en 5 minutes.

Tu n’auras pas à faire fondre l’huile de noix de coco, puisque la température ambiante l’aura déjà fondue.

Matériels :

  • Petit verre (on a toutes dans un placard, un petit verre de type Nutella, rangé dans un coin)
  • Balance de cuisine
  • (film étirable pour protéger la balance, spécialement si c’est une « mini »)
  •  2 Coupelles

Ingrédients :

  • 15g de fécule de maïs (et fleur de maïs, c’est chou vert et vert chou)
  • 20g de bicarbonate de soude
  • 40g d’huile de noix de coco

 

Pèses chacun des composants, un par un, avant de te lancer. J’ai pesé les poudres dans du film étirable, ce qui m’a permis de préserver la balance que l’on m’a si gentiment prêtée en attendant que je reçoive la mienne. Flambant neuve, Youhou !

Recette :

Dans une tasse, mélanger la fécule de maïs, et le bicarbonate de soude.

Verser ce mélange dans le petit verre contenant les 40g d’huile de noix de coco, en mélangeant doucement jusqu’à obtention d’un aspect lisse. (Penses à chasser activement les éventuels grumeaux en les écrasant gaiement !)

Je verse le tout dans un moule à savon normalement, mais là j’avais envie de montrer que même sans matériels « spécialisé », c’est jouable. Alors j’ai utilisé des bouchons; 2 grands (type, bouteille de lait), et 1 petits. Une fois remplis, je place mon mélange au frigo, pour qu’il puisse durcir pendant 01H00 environ. Démoulage rapide (si moule à savon), et mise en boîte, direction le frigo. Dans le cas présent, je démoule mon mélange hors des trois bouchons, je les plaques tous ensemble dans un petit bout de film étirables, pour me constituer mon bloc, l’huile de noix de coco va fondre pendant la manipulation, ce qui va permettre de souder les différentes parties entre elles, et HOP, le déo coco est prêt à servir, puis sera stocké au frigo.

Application :

Un passage sur l’aisselle suffit pour ma peau (sèche), mes testeuses (normales) ont toutes deux eu le réflexe de faire deux passages, pour ensuite déclarer avoir fait un seul passage le lendemain matin, pour un résultat équivalent  .

Mot de la fin:

Quand je fais ce genre de préparation, j’aime m’y mettre avant un repas, comme ça, je me lance, je réserve au frigo, je pars déjeuner, puis je reviens tranquillement quand ma préparation est solide, du coup, je n’ai pas de temps d’attente. Je ne le ressent pas en tout cas. Avant de commencer j’aime placer ma matière, et mon matériel étalé bien en vu, ça m’assure que la préparation sera rapide, et sans accroc.

Le déo-coco fait en 5 minute, à la maison est LA solution pour préserver une hydratation « normale » sur une peau sèche à très sèche. Mais il fonctionne aussi sur les peaux normales (merci à Écureuil et à Chouquette qui m’ont servi de cochon d’inde, merci les filles). Après, si tu n’es pas une grande fan de l’odeur de noix de coco, saches que son parfum s’estompe, pour disparaître totalement en cours de journée.

Alors, que penses-tu de ce déodorant « fait maison » ? Il existe des versions toute prête, te tentent-t-elle plus ? Et pourquoi  ? J’admet que le côté fabriqué avec « mes petites mains », à un charme rassurant: l’effet « je suis sûre de ce qu’il y dedans » sans doute. Qu’en penses-tu ?

 

https://delicateandstrongcontact39051.activehosted.com/f/1